Parc fermé du 30/10/20 jusqu’à nouvel ordre. En savoir plus

Actualités - 13/01/2021

Interview : Adrien Vignot, directeur général de Parrot World

Adrien Vignot

Comment est née l’idée du parc animalier immersif Parrot World ? 

Juste après mes études, j’ai rejoint mon père dans l’entreprise familiale spécialisée dans la parapharmacie. J’ai tout de suite aimé travailler en famille, mais au fil du temps, j’ai senti que nous avions envie d’autre chose. De nous investir dans un projet porteur de sens. A ce moment-là, les perroquets ont fait leur entrée dans notre vie. 

 

On a commencé par apporter notre soutien financier à un refuge pour perroquets situé en région parisienne qui recueille des oiseaux issus du trafic illégal ou maltraités. Quelques années après, nous avons créé une fondation, la Parrot Wildlife Foundation, pour être plus actif sur le terrain à travers des missions de sauvetage de perroquets en Amazonie et en Afrique. De là est née notre réflexion : comment sensibiliser le grand public au sort des perroquets, et plus largement à celui des animaux sauvages ? 
 

manchot humboldt parrot world

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers le parc Parrot World ?

Notre but a toujours été la sensibilisation. Nous voulions créer un parc animalier immersif, un véritable voyage en Amérique du Sud aux portes de Paris. Un endroit magique où chacun pourrait découvrir la richesse animale et végétale de ce continent. 

 

Au quotidien, les gens ne songent pas forcément à l’Amazonie. Pourtant, cette forêt tropicale génère une grande partie de l’oxygène que nous respirons et héberge 1,3 millions d’espèces animales. Le rôle de Parrot World, c’est de souligner l’interdépendance des écosystèmes : ce qui se passe en Amazonie nous concerne. C’est d’autant plus vrai qu’une petite partie de l’Amazonie est française à travers la Guyane. 
 

Amazona aestiva

Avez-vous toujours eu la passion des perroquets ?

Pas du tout ! J’avais même une phobie des oiseaux. Le soir de Noël en 2007, ma belle-mère a offert son premier perroquet à mon père : une belle amazone à front bleu baptisée « darling ». Ça a été un véritable coup de foudre pour lui comme pour moi. Je me suis vite pris de passion pour ce perroquet, au point de convaincre ma femme d’en adopter deux de notre côté. 

 

C’est un animal fascinant, d’une grande intelligence. Depuis, toute la famille a attrapé le virus du perroquet, les petits comme les grands. Mes enfants de 4 et 6 ans adorent eux aussi les perroquets, ils ont grandi entourés de ces oiseaux. 
 

Amazonia trek

Ce projet est avant tout une aventure familiale. Est-ce une force de travailler avec ses proches au quotidien ?

Notre force, c’est surtout notre esprit entrepreneurial. Mon père, mon frère, ma femme et moi sommes tous des entrepreneurs avec des talents et des compétences complémentaires. C’est vraiment précieux de travailler en toute confiance, de savoir qu’on peut compter les uns sur les autres.

 

Le parc est ouvert 7 jours sur 7, donc nous nous relayons pour que l’un de nous soit toujours présent sur le terrain. Je crois que cette notion de famille s’étend aussi à nos salariés, avec qui nous avons vraiment plaisir à travailler. Tout le monde donne son maximum pour le bien-être des animaux et la satisfaction des visiteurs, c’est une belle aventure à vivre au quotidien.
 

Terrain de Golf Crecy La Chapelle

Pourquoi avoir choisi Crécy-La-Chapelle ?

J’ai passé toute mon enfance à quelques kilomètres de Crécy-La-Chapelle, je suis particulièrement attaché à la Seine-et-Marne. Nous connaissions le potentiel de la région, c’est pourquoi nous n’avons pas hésité lorsque l’opportunité de rachat du golf de Crécy-la-Chapelle s’est présentée. C’était une évidence : le lieu disposait de grands espaces verts, d’un hôtel plein de charme et de plusieurs terrains de golf prisés des sportifs. 

 

On s’est tout de suite projeté et on s’est lancé dans ce chantier d’envergure avec l’aide des artisans du coin. 80 % des travaux qui ont été réalisés ici sont l’œuvre d’entreprises locales, c’était une volonté forte de notre part pour stimuler l’emploi à Crécy-la-Chapelle et ses environs. Nous avons eu la chance d’être soutenus par les élus locaux, heureux de voir arriver un projet phare sur leur territoire.
 

parrotworld-radeau descimes

Quel genre de défis rencontrez-vous au quotidien ?

Offrir un séjour inoubliable à nos visiteurs, c’est une démarche où la remise en question est permanente. Il faut constamment améliorer leur expérience, apporter des nouveautés, trouver de nouveaux concepts pour leur donner envie de revenir au parc, toute l’année. 

 

Pour mener à bien notre mission, il faut accepter les critiques constructives et être à l’écoute des gens, de leurs envies. Il est indispensable que nous restions dans cette dynamique sincère et authentique pour mener à bien les prochaines étapes de ce beau projet, à savoir 3 zones supplémentaires dédiées à la faune et à la flore en Afrique, en Asie et en Océanie. Rendez-vous dans quelques années pour le lancement de la zone Afrique !